LE VAMPIRE DE LA CINEMATHEQUE

Réalisateur :  Roland Lethem
Scénario :  Roland Lethem
Images :  Claude Neckel
Production :  Natacha Schinski
Interprétation :  
Phénakiscope: Joseph Plateau

Disponible en 16mm
Disponible en vidéo:

Synopsis : Les 1001 métamorphoses d’une femme en sorcière et vice-versa.

    
Support :  16mm (Couleur)
Durée :  24
Genre :  fiction experimental
Année :  1971
    
Pour en savoir plus...

Quand Rolan Lethem déclare, à propos du Vampire de la Cinémathèque (1971), hommage rendu au génial inventeur du phénakistiscope, Joseph Plateau, qu’« il faut se laisser vampiriser par le film », la plupart des spectateurs ferment aussitôt les yeux, crient leur désapprobation, cassent les fauteuils et quittent la salle furieux et frustrés. Ils ne peuvent pas voir, parce qu’ils ne sont pas libres, et comme le disait Philippe Bordier, « parce qu’ils ont de la merde dans les yeux ».

Boris Lehman.

"Seul Lethem pouvait réaliser un tel film parce que, envisager sous cet angle la beauté forte et flamboyante du cinéma exigeait d’abord du cinéaste, une - destruction du film en tant que produit de consommation et sa réduction en tant que tel au degré zéro."

(Mike Wallington, Ginema (Londres) n08, mai 71)