LE DERNIER CHANT D'AMOUR DE MARILYN

Réalisateur :  Roland Lethem
Scénario :  Roland Lethem
Images :  Jacques Campens
Interprétation :  

Disponible en 16mm

Synopsis : Tentative de cinéma mental en vue de communications spirites. Un film expérimental planant en mentalvision.

Sur l'écran, l'image de Marylin scintille... La lumière se tait, tu fermes les yeux... Ton image mentale apparaît, s'illumine, voyage au centre de ta tête, autonome !

    
Support :  16mm (Noir & Blanc)
Durée :  illimitée
Genre :  underground experimental
Année :  1978
    
Pour en savoir plus...

le Dernier Chant d’amour de Marilyn (1978) est comme un film mental. Libre application cinématographique des études du Dr François Lefébure, le Dernier Chant d’amour de Marilyn est, aux yeux du réalisateur, un véritable film spiri". Roland Lethem revient là à ses premières amours: Jean Cocteau (qui aimait traverser les miroirs), Joseph Plateau, Maurice Ronet (auteur de quelques films rattachés à ses expériences de théâtre mental). Sur l’écran, l’image de Marilyn - il s’agit bien entendu de Marilyn Monroe - scintille. C’est tout. Le film peut ou doit être perçu entièrement les yeux fermés, à travers les paupières.

Boris Lehman.



Droits TV: disponibles