La nuit du 6 au 7

Réalisateur :  Patrice Bauduinet
André Blavier
Scénario :  André Blavier
Patrice Bauduinet
Images :  Paco Wiser
Jean-Christophe Delianoumis
Montage :  Nathalie Julien
Production :  PBC pictures
Centre du Cinéma et de l'audiovisuel de la Communauté française de Belgique
Décors :  Phil
Voix "off" :  Roger Carel
Interprétation :  
Cécile De France
Christophe Vienne
et une vingtaine de charmantes filles nues

Disponible en VHS, DVD, BETA SP, BETA DIGIT, 35mm
Disponible en vidéo: LA NUIT DU 6 AU 7

Synopsis : Au soir du sixième jour, et bien qu'il n'eut envie que de se reposer, Dieu, notre ami à tous, eut un ultime orgasme: il créa et nomma la BINTJE.

LE SCENARIO EST SANS EXPLICATION NI ADAPTATION

Au soir du sixième jour, et bien qu'il n'eut envie que de se reposer, Dieu, notre ami à tous, eut un ultime orgasme: il créa et nomma la BINTJE.

Eve, fraîchement décôtelée d'Adam se livre avec ce dernier aux jeux touchepipelards de notre enfance. Patatraques de se voir ainsi détrônées par la dernière venue, les rondes pourtant girondes, les plates comme punaises, les milords, les édouards, et jusqu'au cwènes-di-gate tarabiscotées, toutes ces pommes de terre manifestent bruyamment contre l'épluchage en brandissant des banderoles sur lesquelles on peut lire: "LA CRASSE FORME UN REVÊTEMENT PROTECTEUR (principe de Blavier)".

Triomphante, la bintje, la seule qui ne se défende pas de "se défaire à la cuisson", fécule à pleine purée ou grésille dans la friteuse en fredonnant l'hymne des bistrotiers: "Le père Colateur est parmi nous". Celui-ci, dont l'œil gauche cligne dans un triangle, s'empâte la goule et, bandé par la muscade, se rince les doigts et l'œil droit, car l'encore vierge Marie est en train d’utiliser le tube de mayonnaise.

(Ce texte a été écrit pour ce court métrage)

"We think that this film is about when God had an orgasm and created the Bintje in the form of a woman, but we’re not quite sure. What we are sure about is that it’s amongst the wierdest films ever made. Sensitive people should be warned!"

Mikael Bynke (Lund International Fantastic Film Festival - 2004)

    
Support :  35mm (Noir & Blanc)
Durée :  6 minutes
Genre :  fiction underground adulte
Année :  2003
    
    Photo(s) disponnible(s) en qualité d'impression:
    (cliquez sur la vignette puis importez)
Eve fraîchement décôtelée... Anamite phaloïde manifestation contre l'épluchage... La Vierge Marie... Dieu
    
Pour en savoir plus...

Note d’intention réalisation Patrice Bauduinet:

Après plusieurs rencontres avec André Blavier, je me suis rendu compte qu’il était le dernier dinosaure vivant d’une époque révolue et qu’il existait en lui une créativité, un esprit et une folie dans la lignée de ses camarades, Magritte, Marien,… Ecriture que l’on ne retrouve plus à notre époque sauf dans les tableaux, les collages et les anciens textes cinquantenaires.

André Blavier a gardé cet esprit surréaliste de pataphysicien intact et quand je lui ai proposé de faire un film ensemble, il a fait des petits bonds de joie sur son vieux fauteuil. Puis il s’est mis au travail… Après quelques retouches, nous aboutissons à ce scénario, Scénario qui à mon sens ne pourrait plus être écrit à notre époque par un scénariste tant les thèmes deviennent différents et le vécu loin de cela. Cette fable, anti-cléricale, anti-militaire, mêlée d’érotisme et de folie, m’a tout de suite enchantée.

Ce qui m’intéresse dans cet aventure, c’est de collaborer avec André Blavier, de faire un bond en arrière dans un passé créatif que je n’ai pas connu, et de faire un film qui ressemble le plus à sa vision, aux images qui trottent dans sa tête. Donner la parole, travailler et essayer d’entrer dans l’univers des surréalistes par l’intermédiaire d’un de ses derniers représentants.

Pour se faire, découpage, choix des acteurs, choix de décors, des lieux,… seront effectués en parfaite collaboration avec notre pataphysicien.

Notes sur le scénario :

0° Ce scénario n’est pas une boutade ; 2° Ce scénario peut paraître obscène, il n’en est rien ; 3° Ce scénario raconte tout et son contraire ; Y° Ce scénario n’est pas expérimental mais expérimenté ; 5° Ce scénario ne montre pas des filles à poil sauf si Magritte en montrait ; 6° Ce scénario haut en couleurs se lit en noir et blanc. %° Ce scénario est un poème mais aussi un film ; 8° Ce scénario peut être un hommage au surréalisme ; 9° Ce scénario n’est pas ce qu’il semble être ; 8° NE CHERCHEZ PAS A COMPRENDRE CE SCENARIO, VOUS N’Y ARRIVEREZ PAS !

Notes sur l’image et le décor:

Je désire rester proche des films surréalistes. Il m’est impossible de les concevoir en couleurs sans que cela devienne du grand guignol ou de l’obscénité. De là le choix du noir et blanc. Je préfère me nourrir de sources existantes que de créer un nouveau genre en couleurs que je ne pourrais dominer.

Ayant une grande pratique de la photo noir et blanc, je pense pouvoir plus facilement capter la beauté d’un corps, donner un autre sens aux visages et aux gestes qu’en couleurs et pouvoir ainsi mieux refléter l’esprit du scénario.

D’autre part, les décors seront réalisés en studio par le peintre Phil. Une distanciation picturale me paraît plus que nécessaire pour ce film. Ces décors mêlés de surréalisme me semble un bon choix. Patrice Bauduinet

Festivals:


Droits TV: disponibles