Historique

Bientôt sur cette page

PBC Pictures, de la classe à l’underground en passant par la comédie…

En créant au siècle dernier, PBC pictures, nous avons voulu faire du cinéma d’une autre façon, vouloir et être amené à faire des films sur la notion du désir. Désir de travailler avec zozos, avec des gens formidables, désire de voir une histoire aboutir sur les toiles, de se battre pour une idée, s’engager ou plus simplement pour faire un gag.

Nous ne faisons pas de contrat avec les réalisateur, le seul contrat est un contrat moral, Nous partons du principe qu’une relation de confiance existe entre le producteur et le réalisateur, il s’agit ici d’un plaisir de faire un film et de le produire. Cette relation évolue en fonction des envies, des finances et seul le bon sens peut la diriger. Si cette relation de confiance s’effiloche, si des disputes ou des prises de tête insurmontables surgissent, c’est que cette relation devait ne pas être. Dans ce cas le réalisateur prend son film sous le bras et va voir ailleurs ! Et ce, même si des enjeux financiers importants sont en jeu. La bonne entente prime avant toute chose !

Nous produisons ce qui est « improduisible », et ce qui en fout plein la gueule pour pas un rond. Des films « africains » vachement bien chiadés de François L. Woukoache, ami et collaborateur depuis le début, aux films underground les plus durs et les plus sauvages de Roland Lethem, JM Buchet, N. Godin, …

Mon chat tient également à signaler que je réalise aussi des films, certains superbes, d’autres beaucoup moins…

Patrice Bauduinet